Mamie Burger Bistrot

Mamie Burger Bistrot

Fondée en 2013 par le jeune restaurateur Matthieu Solivéres, Mamie Burger est une enseigne parisienne de burgers premium. L’esprit de burgers haut de gamme des débuts s’enrichit et se transforme peu à peu en restauration traditionnelle avec un service à table et une carte diversifiée. En plus des burgers qui ont fait sa renommée, Mamie Burger propose les plats incontournables des bistrots parisiens. L’enseigne assume ce changement de cap et devient fin 2018 Mamie Burger Bistrot.

Généreux comme chez Mamie !

« Se lancer dans le burger? D’accord, mais à condition de faire de la qualité! » , c’est ainsi que Matthieu Solivéres résume son entrée en matière. Diplômé d’une école d’hôtellerie et ancien conseiller dans l’industrie agroalimentaire (Bonduelle, Barilla, Cojean), le jeune entrepreneur développe tout d’abord la chaîne de Salad Bar Soli avec 3 restaurants à Paris. Il s’attaque ensuite aux burgers et par du postulat que pour faire de bons burgers, il faut associer la simplicité et la générosité d’une mamie en utilisant des produits frais et de qualité. Il revendique le bien-manger « comme à la maison » , sans artifice tape-à-l’oeil.

Les buns moelleux sortent du fournil de la boulangerie Rachel’s, véritable experte en la matière; les grosses frites fraîches sont cuites deux fois pour une texture en bouche crousti-moelleuse; les légumes issus du commerce équitable sont livrés frais chaque matin; enfin Matthieu Solivéres s’est rendu à Rodez pour sélectionner la viande épaisse 100 % Aubrac du célèbre boucher Hugo Desnoyer.

Avec ces produits, il imagine des recettes de burgers aux saveurs nouvelles, inédites qui mettent en avant le terroir français. Le résultat donne un sandwich savoureux, de taille supérieur à la moyenne et salué par les amateurs de burgers.

Outre les incontournables de la maison « Mamie Burger Classic » et « Papi Dédé » , la carte propose côté burgers le « Cousin de Savoie » (raclette et sauce fromage frais aux poivres et ciboulette), le « Gringo » (avocat et pickles), le « Popeye » (Cabillaud pané, coleslaw, sauce à l’aneth et pousses d’épinards) ou le « Papi Dédé » (le classique bacon oignon sauce barbecue) ainsi qu’une salade l’ « Armande » (batavia, avocat, bacon, oignons frits). Le prix des burgers tournent autour de 10 €.

La chaîne de bistrots burgers

Le premier restaurant ouvre en août 2013 dans le quartier du Sentier. Sa localisation au cœur d’un quartier d’affaires parisien, ainsi que le service de vente à emporter lui permet de bénéficier rapidement d’une forte notoriété. Le succès est au rendez-vous et cette petite unité sert en moyenne 250 burgers par jour. L’année suivante Mamie Burger ouvre une seconde unité, toujours à Paris, rue de la Michodière à moins de 200 mètres de l’Opéra Garnier.

Avec l’ouverture du troisième restaurant en 2015 près des Grands Boulevards à Paris, le concept évolue et s’oriente peu à peu vers la restauration traditionnelle. « Lorsque j’ai commencé avec le premier Mamie Burger en 2013, je me suis positionné sur la restauration rapide puisque je ne proposais que 19 places assises. Puis, j’ai commencé à repositionner le concept sur le bistrot afin de me démarquer », explique Matthieu Solivéres.

Mamie Burger propose désormais un service à table et une carte diversifiée incluant les plats incontournables des bistrots parisiens. L’ambiance des bistrots d’antan est revisitée. Mamie Burger mise sur un décor néo-rétro convivial et un service chaleureux pour prendre le temps de déguster son burger. On y vient donc tant pour y déguster un bon burger gourmand que pour y savourer un pavé de bœuf Black Angus ou encore un cabillaud snacké.

Ce changement de cap s’opère avec le soutien financier de bpifrance (avec son fonds France Investissement Tourisme) et la Banque Populaire Occitane qui sont entrés dans le capital début 2017. Cette même année, les unités Bonne Nouvelle et Montorgueil sont inaugurées. La carte élargit et le service de bistrot permettent de doubler le chiffre d’affaires des restos. « J’ai préféré anticiper face à une concurrence féroce qui sévit sur le segment burger en format rapide et les résultats sont là puisque nous réalisons le double de CA sur les formats bistrots ». Les restaurants Mamie Burger ont réalisés un CA de 7 M€ en 2018 et pour 2019 l’enseigne vise les 11 M€ avec de nouvelles ouvertures.

A côté de Mamie Burger, Matthieu Solvéres développe Yaai Thaï, un concept immersif de restaurant thaï inauguré fin août 2018 sur les Grands Boulevards à Paris.

Sources

Site Officiel Mamie Burger

Mamie Burger fait sa mue sur Tokster.com

Le groupe Soli passe du fast casual au casual dining avec Mamie Burger Bistrot, sur Snacking.fr

Mamie Burger, un 3eme resto à burgers façon bistro, sur Parisbouge.com

Mamie Burger ouvre son bistrot dans le 9e arr, sur MademoiselleBonPlan.fr


A Propos de The Hungry Burger