L’inventeur du Hamburger ? Louis Lassen?

L’inventeur du Hamburger ? Louis Lassen?

Les premiers hamburgers de l’histoire des États-Unis auraient été servis en 1900 à New Haven, dans le Connecticut, par un immigré danois Louis Lassen (1865 – 1935). Il serait en effet le premier à avoir servis à ses clients un steak haché dans du pain grillé même si d’autres prétendent le contraire et confèrent la paternité du burger à Charlie Green, Fletcher Davis ou encore aux Frères Menches. Le cas Louis Lassen est confirmé par les institutions les plus éminemment respectables.

Louis Lassen, un immigré d’origine danoise, s’installe à New Haven en 1886. Forgeron de métier, il devient par nécessité colporteur de nourriture, vendant du beurre et des œufs dans un Lunch-Wagon (un chariot en bois qui sert des produits alimentaire et des repas) comme on en trouve tant d’autres à cette époque dans les rues des grandes villes et à proximité des usines. Il opère dans les rues du quartier d’Oak Street où se trouve notamment la grande gare ferroviaire et où se concentre le plus de passage.

En 1895 il améliore son Lunch-wagon et ajoute des plats à sa carte. Il propose à ses clients des Hamburger Steaks (en français “Steak de Hambourg”), un plat de viande fraîche émincée et hachée cuite sur une plaque. Ce plat importé par les immigrants allemands au début du XIXème siècle est très populaire auprès des ouvriers.

L’histoire de l’invention du premier hamburger d’Amérique raconte qu’en 1900, Louis Lassen a été obligé de servir un gentleman à la hâte; il a donc mis «les garnitures et le steak entre deux tranches de pain grillé». Cet évènement fait date et dès lors Louis Lassen ne sert plus sa viande de bœuf qu’entre deux tranches de pains grillés à ses clients, pressés ou non. La viande est cuite à la flamme verticale grâce à la gazinière en fonte produite à St-Louis par Bridge & Beach modèle 1898. Un système de cuisson que reprendra cinquante ans plus tard un certain Burger King.

En 1917, Louis Lassen délaisse son Lunch-Wagon et investit un petit bâtiment en brique de forme rectangulaire d’à peine 3.5 par 5.5 mètres qui était autrefois occupé par une tannerie. Louis Lassen y poursuit son activité et vendra des dizaines de milliers de burgers avant de passer la main à son fils et son petit-fils.

En 1974, un évènement va sortir ce petit établissement de son anonymat. Menacé d’être détruit au bulldozer pour le développement d’un complexe immobilier, le New York Times alerte le public de l’importance historique du restaurant dans un article où l’auteur affirme que “ Louis’ Lunch, le lieu de naissance du hamburger américain est en danger.” Les américains apprennent du jour au lendemain l’existence du plus ancien restaurant de hamburgers des États-Unis. Avec l’aide du National Trust for Historic Preservation (Fonds national pour la conservation historique), il est déplacé de quatre blocs l’année suivante, au 263 Crown Street.

En juillet 2000, la vénérable et très sérieuse institution Library of Congress – la bibliothèque nationale américaine – reconnaît officiellement que Louis Lassen est l’inventeur du hamburger et que son restaurant “Louis’Lunch” a servi le premier hamburger de l’histoire. Cette déclaration s’appuie sur des magazines et des articles de journaux, des photographies et des déclarations émanant de Kenneth Lassen, le petit-fils de Louis. Celui-ci avait déclaré dans le quotidien Athens Daily Review du 25 septembre 1991 ; « Nous avons signé, signé et notarié des déclarations sous serment indiquant que nous servions les premiers hamburgers en 1900. D’autres personnes servaient peut-être du steak, mais il y a une grande différence entre un Hamburger Steak et un Hamburger ». Des réclamations sont faites par des opposants qui défendent d’autres hypothèses et s’offusquent que cette décision a été soutenue par Rosa DeLauro alors Sénatrice Démocrate du Connecticut, ce même État dans lequel se situe le restaurant Louis’ Lunch.

Aujourd’hui, Louis ‘Lunch est toujours exploité par la famille Lassen qui en est à la cinquième génération. Les hamburgers sont toujours la spécialité de la maison et servis comme en 1900. Le steak est moulu chaque jour et moulé à la main, cuit lentement, grillé verticalement et servi entre deux tranches de pain toastées dans un antique grille-pain chauffant au gaz, un Savory Appliance de 1929. Comme le veut la tradition, le hamburger est agrémenté des trois garnitures «authentiques» : du fromage, de la tomate et de l’oignon.

Les Références

Article du journaliste Michael Knight : «Burger ‘Birthplace’ Faces Bulldozer», New York Times , 12 janvier 1974, p. 35
Histoire de Louis’ Lunch, site officiel Louis’ Lunch
Sandwich shop Louis’ Lunch sur Local Legacies
Livre « Insiders’ Guide to Connecticut » , par Eric D. Lehman, Rowman & Littlefield
Livre « Legendary Locals of New Haven » , par Colin M. Caplan, Arcadia Publishing

A Propos de The Hungry Burger