Les premières chaînes de burger

Les premières chaînes de burger

1920’s, point de départ de la culture américaine

Les années 1920 sont selon beaucoup d’historiens le point de départ de la culture américaine telle que nous la connaissons aujourd’hui. Le mode de vie change profondément avec le développement de l’industrie et des technologies. C’est à cette période que beaucoup d’Américains achètent leur première automobile et leur première radio. Le droit de vote des femmes aux élections nationales et la régulation de la vente d’alcool contribuent à moderniser le pays.

« The Roaring Twenties » et l’invention du fast-food

Cette période de prospérité économique est également marquée par l’esprit des années folles (connue aux USA sous le nom Roaring Twenties), un sentiment général de nouveauté associé à la modernité et une rupture avec la tradition. Tout semblait être réalisable grâce à la technologie moderne. C’est dans ce contexte favorable à l’innovation qu’apparaît le fast-food. Ce nouveau système accorde la priorité à la rapidité du service pour satisfaire les clients disposant de peu de temps en utilisant des ingrédients préparés en série puis cuits et assemblées à la commande. Il va permettre au hamburger de conquérir le territoire américain en moins de dix ans et devenir l’un des plats les plus consommés du pays.

White Castle, la toute première chaîne de hamburger

L’exceptionnelle ascension de la restauration rapide et du hamburger au cours des années 1920 est liée à White Castle, la toute première chaîne de hamburgers de l’histoire. Fondée en 1921 dans la ville de Wichita (Kansas) aux États-Unis par Walter Anderson (1880-1963) et Bill Ingram (1880-1966) la chaîne va dynamiter le secteur de la restauration dans son ensemble et bouleverser les habitudes des américains. White Castle y parvient en normalisant et en rationalisant la production de burgers comme l’avait fait Henry Ford pour les automobiles. La cuisine devient une véritable chaîne de montage et substitue le cuisinier par un technicien remplaçable à l’infini. Tout est préparé sous les yeux du client dans des conditions sanitaires irréprochables; White Castle impose des codes architecturaux strictes et rend obligatoire le port de l’uniforme à ses salariés. Ses petits hamburgers rectangulaires, bon marché et faciles à manger vont rapidement éclipser le hot-dog en tant que plat national américain.

A Propos de The Hungry Burger