Le Liberty Sandwich

Le Liberty Sandwich

La Première Guerre mondiale et l’ennemi Allemand

Au début du XXe siècle, le hamburger a bien failli disparaître à cause de sa consonance germanique trop prononcée. Pendant la Première Guerre mondiale, l’Allemagne est considérée comme le principal responsable du déclenchement des hostilités. Par conséquent un mouvement général de protestation se lève contre les Allemands. Aux États-Unis où vivent de nombreux immigrés allemands, les conséquences sont nombreuses. Avant la guerre, les Américains d’origine allemande étaient en mesure d’exprimer et de promouvoir leur culture ethnique par le biais des beaux-arts, de la langue et de la cuisine. Mais une fois la guerre commencée, cette population est vue d’un mauvais oeil et est soumise à l’examen minutieux du public. La culture allemande est rabaissée pour établir la notion de supériorité de l’Amérique.

La liberté à toutes les sauces

Cette ostracisation a pour conséquence le bannissement de certains mots allemands du vocable local et les noms d’origine germanique sont anglicisés. Il n’est plus question d’utiliser les mots de la langue de l’ennemi et des noms alternatifs sont créés pendant la Première Guerre Mondiale. Et quelle autre valeur que la liberté est plus importante en période de guerre?

Ainsi la choucroute, appelée en Allemagne comme aux USA « Sauerkraut » devient « Liberty Cabbage »  et la rougeole (en anglais “German Measles”) devient «Liberty Measles». Et notre « Hamburger » dans tout çà ? La référence à la ville allemande de Hambourg est trop flagrante et il est décidé de le renommer « Liberty Sandwich »; il en va de même pour le « Hamburg Steak » qui est renommé « Liberty Steak ».

Le Bannissement des noms allemands

Ce mouvement de défiance n’est cependant pas initié par les autorités américaines au contraire du contentieux qui opposa la France et les USA sur la question de l’invasion de l’Iraq (Pour rappel, le congrès américain avaient alors voulu renommer les « French Fries » en « Freedom Fries » avant de faire marche arrière). Un article du Washington The Herald publié le 30 Juin 1918 attribue l’origine de l’appellation « Liberty Steak » à un groupement de propriétaires de restaurants de la ville de Peoria, Illinois.

Dans un autre cas, l’administration est également mise hors de cause et vient plutôt au secours des commerçants : un article du New York Tribune daté du 25 avril 1918, évoque la chute des ventes de choucroute. Pour résoudre ce problème, des concessionnaires demandèrent conseil et aide à l’Agence américaine des Produits Alimentaires (Food and Drug Administration). Pour palier au désamour des plats à consonance germanique, celle-ci proposa tout simplement de changer le nom « Sauerkraut » en « Liberty Cabbage ». Ce terme fit son chemin et de nombreux articles de journaux de cette époque reprirent ce nom ce qui permis au « Chou de la Liberté » de retrouver les faveurs des clients.

Les Références

Are You an “American” or a “Hun”?: Anti-German Hysteria during World War I, Article sur Ohio Memory (Eng)
Ketchup For My Liberty Sandwich, Please?, Article sur Modern American History (Eng)
Have You Bought Your Liberty Cabbage Yet?, Article du New York Tribune, 25 avril 1918, (Eng)

A Propos de The Hungry Burger