Le Camion Qui Fume

Le Camion Qui Fume

Le Camion Qui Fume est une enseigne de burgers premiums co-fondée par la Californienne Kristin Frederick et son mari Frédéric Fédière en 2011. Le modèle importé des USA est le premier “Gourmet Food Truck” de France. Le camion itinérant devient un véritable phénomène, il est à la fois le point de départ de l’aventure Food-Truck en France et l’initiateur de la Nouvelle Vague du burger gourmet en France.

Kristin Frederick, de la Californie à Paris

Kristin acquiert auprès de ses parents restaurateurs le goût des bonnes choses. Passionnée par la gastronomie elle souhaite suivre la même voie mais sa mère l’en détourne : «La cuisine, c’est éreintant ! Fais des études, choisis une autre branche !». Mais l’envie est trop forte; elle abandonne ses études de Finance et part à Paris suivre des cours à l’Ecole Supérieure de Cuisine Française Ferrandi en 2009. Elle termine sa formation au très chic restaurant étoilé L’Apicius (Paris VIIIe). Elle rencontre Frédéric Fédière, informaticien, qui gère alors de sa webradio French Kiss FM et mène une carrière de DJ.

Dans son esprit germe peu à peu une idée. Outre-atlantique, l’engouement pour les « Gourmet food trucks » bat alors son plein. Cette nouvelle génération de camions propose une gastronomie urbaine artisanale et qualitative préparée par des chefs. Le phénomène, encore largement inconnue en France, casse la baraque aux Etats-Unis où on dénombre près de 200.000 camions gourmets. Il y a même à San Francisco le premier étoilé Michelin du genre, le Sanguchon. Ce nouveau mode de consommation tout droit venu des USA peut plaire aux français. C’est décidé, elle va importer ce modèle et proposer une expérience nouvelle qui mêle burger gourmet et restauration rapide mobile.

Le premier burger truck à Paris

De vrais burgers américains préparés et servis dans un camion? L’idée est surprenante mais elle a déjà fait ses preuves aux USA. De plus, monter son affaire en utilisant un camion présente plusieurs avantages : toucher différents publics, tester de nouveaux emplacements et abaisser l’investissement de départ (un camion est bien cher qu’un restaurant).

Ils lancent ensemble le premier Le Camion Qui Fume le 29 novembre 2011. La presse s’enflamme pour ce concept novateur. C’est l’énorme succès « gastronomique de la rentrée » et on ne parle que de ces hamburgers considérés comme les meilleurs de Paris. «Je ne m’y attendais pas du tout. Au départ, je n’avais même pas envisagé d’embaucher une équipe, je pensais être capable de m’en sortir seule avec une trentaine de burgers par service!» assure la fondatrice. Les clients se pressent à midi devant le camion, Place de la Madeleine ou Place de la Concorde, et sont prêts à faire la queue pendant plus d’une heure. La hype s’empare des jeunes avec l’emplacement du camion dévoilé quelques heures à l’avance sur les réseaux sociaux. Au lancement du camion gourmet, Frédéric Fédière s’occupe de la communication, de la logistique et les courses à Métro. Le camion sert cent cinquante burgers par service au minimum.

En 2012, Le Camion Qui Fume reçoit la Palme d’or du concept le plus innovant de l’année, décernée par le Leader’s Club France, puis le prix d’honneur du Guide Fooding. Un deuxième Camion Qui Fume se déploie dans les rues parisiennes (surnommé le Bus qui Fume) mais déjà la concurrence s’organise. En 2013, la folie des Food Trucks s’empare de la France et on en compte déjà une centaine rien qu’à Paris.

Le paradox du succès des food trucks

Les affaires tournent à plein. En 2015, Kristin Frederick possède déjà 3 camions, une adresse de sandwichs (Freddie’s Deli, Paris XIe), des corners pop-corn (Aéroville, 93 et Mk2 Bibliothèque, Paris XIIIe) et un concept de restauration chinoise moderne et rapide (Huabu, Paris IXe). En Septembre, l’enseigne fait l’évènement en installant un Bateau Qui Fume au Port de Solférino avec un camion-buvette et un camion à burgers avec plusieurs escales le longs des berges de la Seine. La qualité des burgers de l’enseigne est saluée à l’étranger et Le Camion Qui Fume figure dans le Top 10 mondial des meilleurs burgers par le quotidien anglais The Telegraph (2015).

Le succès des Food Trucks mènent à l’ouverture de son premier restaurant en dur. Le 22 janvier 2016 l’enseigne ouvre sa première adresse fixe au 168, Rue Montmartre à Paris, à deux pas de la Bourse. Les burgers sont les mêmes que ceux servis dans les camions; c’est surtout la possibilité de savourer enfin son burger en salle, 7j/7 et sans file d’attente. Les prix sont 1 à 2 euros supérieurs à ceux des Camions. Visant un public plus large, LCQF ajoute à sa carte un menu enfant, des ailes de poulet et des Chili cheese fries.

Aujourd’hui, 3 restaurants et 2 camions à Paris proposent leurs fameux burgers barbecue et classique. Le phénomène s’est emparé de tout le pays et d’autres food trucks suivent rapidement : Cantine California de Jordan Feilders, Le Réfectoire …

Les Burgers du Camion

Il existe 7 déclinaisons de burgers aux saveurs classiques 100% US :
Classique, Barbecue, Bleu, Campagne, Californie et Végétarien. Le boeuf est haché maison, le bun légèrement brioché est fabriqué par la boulangerie Rachel et le fromage est un cheddar anglais.

Sources

Kirstin, Le Camion Qui Fume sur Encore-Magazine
Burgers: Le Camion qui fume devient un resto, 20Minutes.fr
Kristin Frederick, une Américaine à Châtelet, Lefigaro.fr
Camion-restaurant, Wikipedia.fr
Guide des food trucks à Paris, L’Express.fr
Kristin Frederick, la camionneuse qui mitonne, LesEchos.fr





A Propos de The Hungry Burger