Burger King

Burger King

La chaîne Burger King (BK dans sa forme abrégée) a été fondée en 1954 à Miami en Floride. Elle compte aujourd’hui 13 000 restaurants dans le monde. Son siège social se trouve toujours du côté de Miami, lieu de son origine.

Les origines …

Insta-Burger King, çà vous dit quelque chose? L’histoire l’a trop vite oubliée mais c’est une chaîne de burgers créée en 1953 par Keith J. Kramer et Matthew Burns à Jacksonville en Floride. Et c’est par elle que tout commence …

Un an après son lancement, la chaîne accueille parmi ses franchisés un duo de jeunes entrepreneurs diplômés de la School of Hotel Administration de l’Université Cornell (état de New-York). C’est le 4 décembre 1954 que David Edgerton et James McLamore ouvrent leur restaurant Insta burger King. Des deux, c’est James McLamore qui a l’idée de se lancer dans l’aventure du burger après avoir visité le premier restaurant des frères Mc Donald à San Bernardino en Californie. Il est alors stupéfait par la popularité du restaurant et découvre l’incroyable efficacité de sa chaîne de montage .

Insta-Burger King s’est rapidement développée dans l’ensemble de l’État de Floride et compte 40 sites en 1955. Mais l’entreprise est en difficulté financière. C’est alors que McLamore et Edgarton rachètent les droits nationaux de la chaîne en 1959 et la renomme d’abord Burger King of Miami puis Burger King Corporation.

Les deux hommes souhaitent améliorer le concept et avec trois idées fortes, ils vont réussir à placer BK au firmament des chaînes de restauration rapide.

Le système de cuisson posant problème, ils mettent au point le fameux gril à flamme, une conception qui donne au steak des lignes de gril similaires à celles faites sur un gril à charbon.

Ils imaginent ensuite une mascotte pour leur communication. Le personnage du roi souriant et couronné apparaît pour la première fois en 1955 et devient incontournable dans les publicités largement diffusées dans la presse puis à la TV dès 1958. The Happy King on a Bun rules… Une réclame de l’époque vante les mérites de Burger King :  » Un restaurant sans serveur, sans attente et sans pourboire à laisser dans un cadre relax et casual; Passez commande et en à peine 60 secondes, votre repas chaud est prêt. »

L’autre innovation majeure qui propulse Burger King vers les sommets, c’est le fameux Whopper : viande grillée à la flamme et ingrédients frais. Le plus célèbre burger de l’enseigne arrive sur la carte dès 1957!

La Construction d’un géant du fast-food

Burger King se constitue en quelques années seulement un réseau d’envergure nationale. Elle débute son internationalisation en 1963 en ouvrant un premier restaurant à Puerto Rico. En 1967, la Pillsbury Company rachète Burger King et ses 274 restaurants pour $18 millions. Elle découvre des lacunes dans la gestion des droits de franchise qui ont permis à Billy Trotter – franchisé du groupe depuis 1963 et basé en Louisiane – de développer un réseau en parallèle. En 1970, sa compagnie compte 350 restaurants Burger King gérés dans la plus totale autonomie. Il tente à plusieurs reprises de prendre le contrôle de la maison mère sans succès et c’est finalement lui qui cède après une longue bataille. Sa compagnie est rachetée par Pillsbury en 1984 pour $390 millions et intégrée à l’activité de Burger King.

Entre temps, Burger King a ouvert son premier restaurant au Canada (1969) et son tout premier restaurant européen à Madrid (1975)

Le conseil d’administration de la société engage Donald N. Smith, ancien exécutif de McDonald’s et Wendy’s, pour restructurer et développer la société. L’entreprise est désormais tenue de posséder les droits de propriétés de tout nouveau magasin et de les louer aux franchisés. Cette politique permet de reprendre les activités des magasins défaillants ou d’expulser les propriétaires qui ne se conforment pas aux directives et politiques de l’entreprise. Après avoir remis de l’ordre dans la maison, il oeuvre à la diversification de l’offre produits en ajoutant de nouveaux burgers à la carte et des nouveautés comme les sandwichs au poulet et au poisson.

Donald N. Smith quitte Burger King pour PepsiCo en 1980. Son successeur Norman E. Brinker poursuit son travail et renforce sa position face à son principal concurrent McDonald’s . Il met en place une campagne de pub agressive baptisée  » Burger Wars » qui affirme que les hamburgers grillés à la flamme de Burger King sont meilleurs et plus gros que ceux de son rival. La polémique est telle qu’elle suscite le débat dans tout le pays et coûte à Burger King un procès intenté par McDonald’s. Cette controverse lui vaut surtout des ventes records…

Le conglomérat Grand Metropolitan PLCA spécialisé dans les loisirs et le divertissement fait une offre hostile sur Pillsbury; Burger King passe dans le giron britannique en 1988 pour $5,7 milliards. L’année suivante, le rachat de la compagnie United Biscuit qui possède la chaîne de restaurants Wimpy dope sa croissance; les nombreux points de vente de son rival britannique passe sous enseigne Burger King.

En 2002, Burger King est racheté par les fonds de placements Texas Pacific, Bain Capital LLC et Goldman Sachs Capital. L’argent frais investi et les choix forts du directoire ont su lui donner une nouvelle impulsion. Le nombre de restaurants monte à 11.500 répartis dans 71 pays, dont plus de la moitié se trouve en Amérique du nord. L’enseigne se classe 3e sur son territoire, après McDonald’s et Wendy’s.

Burger King change encore de main. En septembre 2010, la chaîne est achetée par le fonds américano-brésilien 3G Capital pour la somme de $4 milliards. En 2011, il s’associe à la société britannique de capital-risque Justice Holdings. Ensemble, ils initient une expansion massive des opérations via le système de franchise dans les pays BRIC et en Afrique avec plus de 2 500 nouveaux emplacements. En 2014, 3G Capital acquiert la chaîne de restaurants canadiens Tim Hortons avec plus de 3 600 unités. Le fonds confie la gestion des restaurants Burger King et Tim Hortons à Restaurant Brands International, une nouvelle entité qui pèse $12,5 milliards et devient de facto le cinquième opérateur de restauration rapide au monde derrière Subway, McDonald’s, Starbucks et Yum! Brands (KFC, Pizza Hut, Taco Bell). En 2017, elle étoffe son portefeuille avec le rachat des 2000 restaurants de la chaîne de poulet frit Popeyes Chicken & Biscuits.

Burger King en France

Burger King arrive une première fois en France en 1980 (la même année que Quick), où il ouvrira pas moins de 39 restaurants, dont le plus grand restaurant de burgers au monde, celui des Champs-Élysées. Le numéro 2 mondial du burgers ne parvient pourtant pas à s’imposer et il est rapidement dépassé. Sa petite taille et la faible rentabilité de ses restaurants oblige Burger King à quitter la France. Ces handicaps «ne nous permettent pas d’être compétitif et de faire face à la concurrence. C’eût été un non-sens économique que de conserver ces restaurants», explique David Williams, alors vice-président de Burger King pour l’Europe (Libération, Juillet 1997). Les seize restaurants détenus en propre et les vingt-trois franchisés sont cédés à Quick.­ Certains spécialistes pointent du doigt des erreurs stratégiques comme la forte concentration des restaurants dans Paris intra-muros et l’oublie de la province. La crise de la vache folle qui sévit en 1996 clos définitivement ce premier chapitre. Le groupe plie bagage et quitte l’hexagone en 1997 au grand damne des amateurs de Whopper.

A partir de 2011, les premières rumeurs de réimplantation en France circulent sur les réseaux sociaux. En novembre 2012 la nouvelle est officialisée et le premier restaurant qui marque son retour est inauguré le mois suivant à l’aéroport Marseille Provence. Le 26 septembre 2013, le groupe italien Autogrill, exploitant de la marque en France, annonce l’ouverture d’un établissement à Paris le 16 décembre 2013 dans le centre commercial de la gare Saint-Lazare. C’est l’évènement !


A Propos de The Hungry Burger