231 East Street

231 East Street

231 East St. est une enseigne de burgers premium imaginée par Cédric Moulot, un influent restaurateur lorrain. Elle met en avant la haute qualité de ses produits au service de la simplicité gustative et a la particularité de permettre au client de choisir le point de cuisson de sa viande. 231 East St. s’est associée au groupe Flam’s pour développer son concept de burger new-yorkais en franchise sur l’ensemble du territoire français.

231 East St., l’atelier des « vrais burgers » new-yorkais

Cédric Moulot vient du milieu de la restauration traditionnelle. Né de parents restaurateurs, il acquiert de l’expérience dans divers établissements strasbourgeois et rachète en 2003 une Winstub Strasbourgeoise, Le Tire Bouchon, qui lui apporte le titre de Maître Restaurateur et l’obtention du Bib gourmand.

Après avoir découvert d’excellents burgers lors d’un voyage à New York, il lui vient l’idée de changer complètement d’univers. Il imagine avec 231 East St., un concept loin des standards français qui proposerait des burgers de qualité, à base de produits frais, avec une cuisson des steaks à la demande.

Pour l’ambiance, urbaine et chaleu­reuse, il s’inspire des restaurants croisés dans les différents quartiers de Manhattan. Il y ajoute des touches ar­tistiques avec des affiches et pubs vintages encadrées de Roy Lichtenstein et Andy Warhol, les rois du Pop Art. D’ailleurs, le nom 231 East Street est donné en référence à l’atelier d’Andy Warhol, l’artiste qui a démo­cra­tisé l’art dans les années 1960.

Le jeune entrepreneur ouvre son premier restaurant de burgers en juillet 2011, place Saint-Étienne à Strasbourg. C’est un coup de maître et la clientèle est au rendez-vous. Six mois après son ouverture, le 231 East Street se voit nominé à la 17e édition des « Palmes de la Restauration » dans le cadre de l’Omnivore Food Festival. Dès la première année, le fast-food vends entre 200 et 250 burgers par jour.

Par la suite, ce touche-à-tout se lancera dans la Haute gastronomie (1741, Au Crocodile), dans la cuisine de bistro (Le Meiselocker) et encore le fast-food avec Hot Dog City, une enseigne dédiée au sandwich éponyme.

Développement du réseau

Après l’ouverture du restaurant pilote à Strasbourg, Cédric Moulot s’associe au groupe Flam’s en janvier 2012 dans le but de lancer son concept en franchise. Les deux experts du monde du commerce organisé Eric Senet et Franck Riehm ont une expérience de plus de 20 ans dans la franchise avec leurs enseignes Flam’s et Nooï. Ils mettent le système en place et prennent les rennes du développement du réseau tandis que Cédric Moulot se consacre désormais à ses Maisons de Strasbourg. En 2012, ils ouvrent trois restaurants dont un à Paris. Les années suivantes le rythme s’accélère et on compte aujourd’hui 30 établissements ouverts ou signés.

Un burger authentiquement US

L’enseigne mise sur le burger authentiquement US avec une qualité de produit irréprochable. « Nous préférons proposer un burger dans son plus simple appareil, mais avec des ingrédients rigoureusement sélectionnés” affirme Franck Riehm, l’un des dirigeants du réseau. Pour relever ce pari, 231 East St. s’est associée à trois artisans alsaciens : Olivier Metzger, un boucher réputé pour ses viandes d’exception au service de la grande restauration; Cyrille Lorho, un expert fromager, affineur du Carré d’or et MOF 2007; et Elisabeth Biscarrat, la gagnante de Masterchef 2011 qui signe le cheesecake, la plus célèbre pâtisserie new-yorkaise.

La carte du restaurant s’autorise la simplicité; elle propose les trois burgers emblématiques du fast-food : le Hamburger, le Cheeseburger et le Bacon burger. Les viandes sont préparées le jour même pour plus de fraîcheur et 231 East Str. à la particularité de proposer au client le choix de cuisson de son steak à la commande (Saignant, à Point et Bien Cuit) et de monter son burger comme il le souhaite. Les toppings sont en effet customisables et les allergiques ou les fans de salade, oignons et cornichons apprécieront. Depuis 2015, l’enseigne propose en plus du poulet français cuit à basse température pour ses burgers.

Le burger est accompagné d’une salade verte ou de frites fraîches, avec en option du cheddar fondu ! Le style US et new-yorkais est poussé jusqu’au dessert avec des cheesecakes, une tarte à la pomme au caramel, des donuts et des cookies.

Sources

231 East Street, l’histoire du burger venu d’Alsace , Article sur Made in Alsace

Fiche Cédric Moulot sur Wikipedia

Interview du fondateur Cédric Moulot, par CDI Médias

Strasbourg, future capitale du burger ?, Article sur 20Minutes.fr

231 East Street revisite le burger à la sauce Arty! , Article sur eMarketing.fr

231 East Street, la chaîne de burgers qui veut concurrencer Big Fernand et Five Guys, Article sur Challenges.fr

Cédric Moulot fait recette à Strasbourg, Article sur l’Alsace.fr

A Propos de The Hungry Burger